Sept conseils pour la prévention de la COVID-19 en plongée

1. Rester en bonne santé et en forme

Rester en bonne santé et en bonne condition physique n'est pas seulement essentiel pour plonger en toute sécurité, c'est aussi un excellent moyen de s'assurer que les défenses naturelles de votre corps sont pleinement efficaces. Parmi les moyens les plus simples de rester en forme, il y a une alimentation équilibrée, un sommeil suffisant et une activité physique régulière. Si vous fumez ou vapotez, arrêtez.

2. Ne plongez pas si vous êtes malade

Les symptômes de la COVID-19 peuvent varier considérablement, mais comprennent des maux de tête, une faiblesse, un essoufflement, une toux, une fatigue, de la fièvre, des frissons, des douleurs musculaires, une perte d'odorat ou de goût, des douleurs thoraciques, un manque de concentration, des nausées, des vomissements et/ou des diarrhées. Si vous présentez l'un de ces symptômes, restez chez vous jusqu'à ce que votre médecin détermine que vous n'êtes plus contagieux. Ne reprenez la plongée qu'après vous être complètement rétabli, avoir obtenu l'accord de votre médecin, avoir retrouvé votre capacité d'exercice de base et, si nécessaire, avoir suivi une formation de remise à niveau.

3. Pratiquer une bonne hygiène personnelle

Lavez-vous les mains régulièrement et soigneusement avec de l'eau et du savon pendant au moins 20 secondes ou, si vous ne pouvez pas vous laver les mains, utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool. (Lorsque vous utilisez un désinfectant pour les mains, veillez laisser vos mains sécher naturellement). Maintenez une distanciation sociale d'au moins 2 mètres (6 pieds) et évitez tout contact direct avec les personnes extérieures à votre foyer. Évitez de toucher votre visage, en particulier vos yeux, votre nez et votre bouche. Si vous devez tousser ou éternuer, faites-le dans votre coude ou dans un mouchoir en papier, et jetez-le immédiatement. Lorsque vous êtes en public ou dans des zones où les mesures de distanciation sociale sont difficiles à respecter, portez un masque pour éviter d'infecter d'autres personnes. 

4. Entretenir et désinfecter votre matériel

Si vous n'avez pas plongé depuis un certain temps, veillez à faire réviser le matériel que vous comptez utiliser conformément aux directives du fabricant. . S'il n'est pas temps de faire réviser votre équipement, inspectez-le pour détecter les signes d'usure et testez son fonctionnement dans un environnement contrôlé. Veuillez disinfécter aussi votre équipement.

5. Tenir compte des avertissements aux voyageurs

Si les systèmes de santé sont débordés et ne sont pas en mesure de répondre aux besoins d'urgence des voyageurs, les conséquences peuvent être désastreuses. Les évacuations aériennes peuvent être retardées ou impossibles dans les circonstances actuelles. Si vous voyagez malgré les avertissements, vous risquez de devoir vous abriter sur place pendant une période prolongée à votre destination, voire de contribuer à l'engorgement d'un système de santé. En limitant vos déplacements pendant cette période, vous assurez la sécurité de tous et vous pouvez lever les restrictions plus rapidement.

6. Obéir aux ordres locaux 

Une fois les restrictions de voyage levées, il est important de se renseigner sur votre destination pour connaître les lois et coutumes locales, en particulier celles liées à la pandémie. Une fois sur place, veillez à respecter les mesures de quarantaine et d'éloignement et à porter les équipements de protection personnelle (EPP) appropriés. N'oubliez pas que le personnel des hôtels et des centres de plongée ne fait qu'appliquer ces mesures pour assurer votre sécurité. 

En plus de connaître les lois et coutumes locales, vous devez savoir quels sont les services d'urgence disponibles dans votre destination en cas de besoin. Bien que DAN tient à jour une base de données des services médicaux disponibles dans les principales destinations de plongée, l'évolution rapide des réglementations gouvernementales limite notre capacité à fournir des informations en temps réel dans les situations non urgentes. Prévoyez du temps avant votre voyage pour des interventions de médecine préventive telles que des examens de santé, des contrôles à l'aéroport, des examens du carnet de vaccination, des tests et même des quarantaines prolongées dans le cadre de vos plans de voyage.

7. Gérer ses risques  

Lorsque vous évaluez les risques auxquels vous pouvez être confronté en voyage, prenez en compte les risques auxquels vous et l'ensemble de votre groupe êtes susceptibles d'être confrontés. À la lumière de cette pandémie, il est également important d'évaluer l'impact que vos voyages pourraient avoir sur les personnes qui vous entourent, y compris éventuellement sur une communauté entière. Avant de vous engager dans une activité risquée, utilisez des sources multiples et de qualité pour évaluer les risques et déterminer si vous et vos compagnons êtes équipés pour les gérer. Plonger de manière plus prudente, suivre un cours de recyclage, réapprovisionner votre trousse de premiers secours ou faire les choses plus délibérément que vous ne le feriez normalement pourraient bien être les mesures les plus intelligentes que vous puissiez prendre dans ces circonstances inhabituelles. 

Pour les dernières informations de DAN sur la COVID-19, cliquez-ici.


Rejoindre DAN

French